Ovid Densuşianu, precursor al modernismului

  • Subiect: Ovid Densuşianu, le précurseur á la modernisme Instruit à l’école du romaniste Gaston Paris, Ovide Densusianu, philologue, poète, critique et historien littéraire, a assimilé brillamment l’esprit de l’érudition francaise. La monumentale Histoire de la langue roumanine demeure jusqu’a nos jours un ouvrage classique de la linguistique roumaine et romane. Nommé en 1897, professeur suppléant à la Faculté des Lettres de l’Université de Bucarest, Ovide Densusianu ouvre son cours par une conférence sur l’Objet et la méthode de la philologie, où il expose sa conception sur cette discipline, qu’il illustrera pendant toute sa vie. L’étude de la langue roumaine dans le cadre historique et géographique où elle s’est formée et s’est developpée le long des siècles, des deux côtés du Danube, et où elle a subi l’influence des langues avec lesquelles elle est entrée en contact, représentait, lors de la parution de l’ouvrage, un point de vue tout à fait nouveau. Dans les cours universitaires où il a examiné l’évolution esthétique de la langue roumaine, Ovide Densuianu a présenté, pour la premiere fois, dans la linguistique roumaine, l’histoire de la langue roumaine, considerée du point de vue esthétique. L’évolution estétique de la langue roumaine, editée en quatre volumes, ouvre une nouvelle direction dans la linguistique roumaine, C’est la première histoire de la langue littéraire roumaine, dont la continuité sera perpetuée par Tudor Vianu et Rosetti. Il a le mérite d’avoir developpé les recherches dans le domaine de la langue litteraire et de la stylistique, en accordant une attention primordiale à l’étude de la langue et de la litterature artistiques. L’un des aspects les plus prégnants du développement de la littérature roumaine et de l’évolution esthétique de la langue roumaine est la mise en valeur des motifs et des éléments stylistiques spécifiques à la création folklorique. Il a insisté sur la valeur artistique en soi de la littérature populaire et sur son rôle de source d’inspiration de la litterature écrite. La valeur nationale de la création populaire sera émise dans l’etude l’Histoire de la langue et de la litterature roumaines. Ovide Densusianu a accordé une attention speciale sûrtout dans ses articles de critique littéraire publiés dans la revue Vieaţa nouă, aussi aux problèmes de la langue et de style, dans la création littéraire artistique, aussi qu’aux problèmes rattachés à la defense de la langue. En tant que theoricien de la nouvelle poesie, il représente l’esprit citadin moderne, le dynamisme des villes tentaculaires. Avant Lovinescu, il a visé la synchronisation des rythmes de la création roumaine à celles de la poesie symboliste.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Secţiunea: Varia
  • Vezi publicația: Acta Terrae Fogarasiensis
  • Editura: ALTIP
  • Anul publicaţiei: 2013
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: 2; anul 2013
  • Paginaţia: 509-528
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  30 / 30   >  >|