• Subiect: L'auteur relève le fait que la Valachie et la Moldavie ont conservé leur autonomie d'état pendant toute la période de la domination de l'Empire Ottoman au sud-ouest de l'Europe, c'est à dire pendant les XVe—XIXe siècles. En dépit des rapports de dépendance politique des deux États roumains vis-à-vis de la Porte, ils ont conservé tout le temps leur autonomie interne et leurs propres institutions et en ce sens ils se sont détachés fondamentalement des peuples qui vivaient au sud du Danube, qui ont tombé sous la domination directe de celle-ci et dont les États ont été transformés en pachaliks. Les princes roumains dès la règne de Mircea l'Ancien ont conclu des traités qui réglementaient les rapports spéciaux existents entre les Roumains et les Turcs, reconnus d'ailleurs par le traité de paix le Paris en 1856. Dans l'historiographie roumaine, souligne l'auteur, s'est ainsi qu'on doit aborder l'histoire des pays roumains aux XVe—XIXe siècles et non pas selon le point de vue qui acréditait la „domination" et le „joug" ottoman.
  • Limba de redactare: română
  • Vezi publicația: Muzeul Naţional
  • Anul publicaţiei: 1981
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: V; anul 1981
  • Paginaţia: 171-175
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  25 / 70   >  >|