• Subiect: Wesselenyi Miklós – Entre démocratie et nationalisme L'étude se propose de faire l'analyse des idées politiques et de l'activité de ce chef magyar de Wesselenyi Miklós participant de la révolution de 1848-1849, surtout parce qu'il n'a pas toujours bénéficie d'appréciations justes ; l'historiographie magyare, et même l'historiographie roumaine le présentent quelquefois comme un vrai champion de la démocratie, un adepte de l'entendement des Roumains et des Hongrois de Transylvanie, un révolutionnaire progressiste, un homme politique clairvoyant. Mais, son activité pratique, aussi que les idées qui résultent de ses lettres et de sa correspondance avec les personnalités : politiques de l'époque, prouvent le contraire. En préférant des petites et insignifiantes reformes sociales. Wesselenyi a essayé de prévenir la révolution. L'idée de révolution lui inspirait une peur terrible pareille â celle que partageait toute la noblesse magyare. II ne partage aucune des idées démocratiques inscrites dans le programme de la révolution progressiste européenne de 1848. Il ignore volontairement les idées de justice, liberté, égalité, nationalité. Tout au contraire, il luttera pour transformer les Roumains et les Slaves en Hongrois (en 1843 il publia une étude â ce sujet à Leipzig : „Appel â la question de la nationalité magyare et slave"), pour l'annexion de la Transylvanie à la Hongrie. Pour conclure, l'auteur de l'étude souligne le fait que Wesselenyi Miklós n'a pas été une personnalité progressiste de son temps, mais un faux réformateur social et libéral, un anti roumain et anti slave déclaré, un réactionnaire.
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Carte veche, muzeografie, istoria culturii, personalităţi sălăjene
  • Vezi publicația: Acta Musei Porolissensis
  • Editura: Publicat de: Muzeul de Istorie şi Artă din Zalău
  • Loc publicare: Zalău
  • Anul publicaţiei: 1985
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: IX; anul 1985
  • Paginaţia: 723-
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  43 / 52   >  >|