• Subiect: Dans la présente communication, l'auteur fait une analyse comparative des cultures de Gumelniţa et de Sălcuţa, dans le but de préciser leur caractère fondamentalement différent. Considérées jusqu'à présent comme deux variantes régionales de la même culture, dévelopées au sud des Carpates, l'auteur montre qu'il s'agit en réalité de deux cultures distinctes, greffées sur des fonds culturels différents et à évolutions différentes. La culture de Sălcuţa se forme sur un fond Vinôa, la culture de Gumelniţa sur un fond Boïan. Dans la culture de Sălcuţa les outils de pierre et de silex sont peu nombreux et de petites ou moyennes dimensions; dans la culture de Gumelniţa ils sont très nombreux et de moyennes ou grandes dimensions. De même, les habitations diffèrent au cours des premières phases des deux cultures contemporaines: les populations des établissements de la culture de Gumelniţa se bâtissent de habitations de surface, tandis que celles de la culture de Sălcuţa utilisent, à côté de celles-ci, des huttes à demi enfouies dans le sol. La céramique des deux cultures diffère également, tant par les formes que par le décor. Même les écuelles, forme commune aux deux cultures, sont de types différents. Les vases Sălcuţa sont trapus, polis et le plus souvent sans décor; ceux de la culture de Gumelniţa sont hauts et décorés de peinture. Les mêmes différences apparaissent dans la sculpture: il suffit de mentionner les idoles en os, caractéristiques pour la culture de Gumelniţa, qui sont extrêmement rares dans la culture de Sălcuţa. En conclusion, l'auteur souligne les caractères différents, comme origine et comme développement, de ces deux cultures contemporaines, qui occupent des aires voisines, mais distinctes. En général, la culture de Gumelniţa est plus évoluée que celle de Sălcuţa, qui a pourtant bénéficié de certaines bonnes influences, telle que la pénétration de la peinture au graphite.
  • Limba de redactare: română
  • Vezi publicația: Muzeul Naţional
  • Anul publicaţiei: 1975
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: II; anul 1975
  • Paginaţia: 237-241
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  39 / 84   >  >|