• Subiect: L'auteur présente, en se basant sur une large documentation, Ies conséquences de l'un des plus grands désastres bucarestois - le grand incendie du 23 Mars 1847. Les inventaires dressés par la Commission spéciale, qui a été créé comme suite du registre du prince régnant No. 238/1847, consignent un nombre de 1850 constructions brûlées, dont 686 maisons particulières, logements, 1142 boutiques, 10 auberges et 12 églises. En conformité avec les données officielles 2.887 personnes ont été dédommagées, auquelles on a distribué la somme de 3.195.759 lei. A l'action pour secourir les sinistres ont participé 3560 personnes avec une somme totale souscrite de 3.489.370 lei. L'auteur net en évidence l'esprit de classe qui a dominé l'action de secours des sinistres. Les sommes les plus substantielles, variant entre 8000 et 10.00() lei ont été accordées a des boyards et grands commerçants, tandis que la plupart de ceux qui ont tout perdu en cet incendie épouvantable ont bénéficié d'aides infimes d'une valeur de 100 à 200 lei. Les proportions du désastre ont déterminé un courant de secours au delà des frontières aussi, spécialement à Petersburg Wienne et Istamboul-Cours qui ont essayé d'utiliser cette occasion pour consolider leur influence économique et politique dans les Principautés. Le grand incendie de mars 1847 a déterminé les officialités à prendre une série de mesures de systématisation destinées à protéger à l'avenir la ville contre la répétition de telles calamites. Mais des mesures efficaces à cet égard vont être prises seulement en la seconde moitié du XIXéme siècle, quand comme suite de l'Union des Principautés Roumains et de la fixation définitive de la Capitale à Bucarest, Ies actions pour la transformation et la modernisation de la ville sont intensifiées.
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Studii de istorie
  • Vezi publicația: Bucureşti - Materiale de Istorie şi Muzeografie
  • Editura: Publicat de: Muzeul de Istorie a municipiului Bucureşti
  • Loc publicare: Bucureşti
  • Anul publicaţiei: 1969
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: VII; anul 1969
  • Paginaţia: 55-66
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  5 / 29   >  >|