• Subiect: L'auteur se propose une succinte analyse des préoccupations actuelles de l'historiographie bulgare, celle du passé des territoires voisins où vivent des minorités bulgares: parmi ceux-ci se trouve la Dobrodja s e p t e n t r i o n a l e . Cet intérêt, pas assez nouveau mais p l u s poussé aujourd'hui, fait parti d'une conception plus large de l'élite politique et scientifique bulgare concernant le "problème national" de la Bulgarie dont l'objectif fondamental est l'achèvement de l'unité nationale, c'est-à-dire de l'Etat dans ses frontières "ethniques", légitimées par le "droit historique" La réalisation de ce but envisage, naturellement et formellement, seulement des moyens pacifiques et elle est considérée comme un processus de longue durée. Du point de vue scientifique, toutes les contributions notables de l'historiographie bulgare de la dernière décennie mettent en lumière le caractère éminament "bulgare" du passé du territoire situé entre le Danube et la Mer Noire.
  • Limba de redactare: română
  • Vezi publicația: Muzeul Naţional
  • Anul publicaţiei: 1998
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: X; anul 1998
  • Paginaţia: 189-197
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  22 / 24   >  >|