• Subiect: L'idée de cet article nous a été donnée par la découverte fortuite de l'impression sigillaire, apposée par le grand diplomate roumain Nicolas Titulesco, à l'occasion de la conclusion du «Pacte pour l'organisation de la Petite Entente» (le 13 février 1933, et l'acte additionnel du 23 avril 1933). S'agissant d'un exemplaire armoriai, le sceau a eu le don de nous montrer pour l'héraldique roumaine, des facettes jamais connues jusqu'alors, à cause de son «schéma» typiquement ibérique: la panoplie des fanions de guerre, la casque cime, mais sans aucune couronne, l'écu trop et inexplicablement chargé. C'est pourtant le hasard qui nous a montré un exemplaire d'héraldique espagnole, l'armoriai contemporain des auteurs Jacques-Α. Schnieper Campos et Félix Rosado Martin, Armoriai de Apellidos espanoles, ou nous avons eu l'occasion d'identifier les armoiries en question ayant appartenu aux nobles Âgreda de Tejada. Mais, chose intéressant et pas unique dans les Pays roumains, quoiqu'il ne s'agisse pas du premier «emprunt» des armoiries, nous pouvons parler, certainement, de la première «usurpation» héraldique due à un éminent juriste de l'époque d'entre les deux Guerres Mondiales.
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Sigilografie, Heraldică, Medalistică şi Phaleristică
  • Titlul publicaţiei: Cercetări Numismatice
  • Anul publicaţiei: 2002
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: VIII; anul 2002
  • Paginaţia: 505-509
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  45 / 49   >  >|