• Subiect: Les fouilles pratiquées en 1960 sur le plateau dit "Cîmpul Boja" (commune de Militari) représentent la continuation des recherches entreprises par le Musée d'histoire de Bucarest dans cette station en l'année 1958. Ces travaux, étendus surtout vers le nord et l'est, ont eu pour but de découvrir, dans la limite du possible, les ensembles d'habitation situés sur cette terrasse de la Dîmboviţa. Outre certains complexes appartenant à la civilisation de Tei - phase Fundeni et quelques fosses de la première époque du fer (civilisation de Bordei- Herăstrău), la fouille a mis au jour plusieurs ensembles d'habitation datant du IIIe siècle de n. è. et, pour la première fois en ce point, une série de fonds de cabanes appartenant à la civilisation de Ciurel. Les ensembles d'habitation ont été dates au IIIe siècle de n. è. par deux fibules à pied trapézoïdal allonge et recourbe par en dessous (un exemplaire en argent et l'autre en bronze), ainsi que par la céramique. Les auteurs insistent sur le caractère autochtone (Daces libres) de l'établissement, le contact serre de celui-ci avec le monde Sarmate et la puissante pénétration des produits romains de la Mésie Inferieure. Les habitations appartenant à la civilisation de Ciurel découvertes par les fouilles de 1960 ont pu être datées au VIe siècle de n. è. par la découverte de briquets en fer et d'une fibule à pied recourbe par en dessous de forme byzantine ancienne. En outre, l'existence d'une habitation du Xe siècle de type Dridu superposée a une hutte du VIe siècle précise aussi le rapport chronologique entre ces deux types de constructions. Les auteurs soulignent, enfin, le caractère autochtone, romantique de l'horizon du VIe siècle identifié a Militari.
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Rapoarte de săpături
  • Vezi publicația: Cercetări arheologice în Bucureşti
  • Anul publicaţiei: 1963
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: I; anul 1963
  • Paginaţia: 49-76
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  4 / 11   >  >|