• Subiect: Figurines de la civilisation de Gumelniţa trouvées sur le territoire de la ville et de la région de Bucarest Dans les conditions économiques propres a la société primitive et en étroite relation avec le processus du travail, le besoin de connaissance et de généralisation a donné naissance à l'art. Parmi les manifestations artistiques du néolithique tardif une place revient à la plastique de la civilisation de Gumelniţa. A Bucarest et aux alentours de la capitale, des exemplaires de cette plastique ont été découverts dans les localités suivantes : Vidra, Jilava, Gumelniţa, Căscioarele, Pietrele, Blejeşti, Sultana, Tangîru, Glina et Bila. D'après les formes qu'elle présente, la plastique Gumelniţa peut être repartie en deux grands groupes : A. Figurines anthropomorphes et B. figurines zoomorphes. Les premières se répartissent à leur tour, d'après la matière dont elles sont modelées, en: I. Figurines anthropomorphes en terre cuite ; II. Figurines anthropomorphes en os ; III. Figurines anthropomorphes en marbre. Les figurines zoomorphes sont toujours en terre cuite. I. - Les figurines anthropographes en terre cuite, qui sont féminines dans la majorité des cas, présentent deux types principaux : 1) le type "debout" et 2) le type "assis". 1 - D'après la forme du corps, les figurines "debout" se répartissent en : a. - Figurines au corps cylindrique ; b. - Figurines au corps plat ou presque plat ; c. - Les figurines cylindriques présentent, d'après la position des bras, trois variantes : I 1 a 1. - Figurines cylindriques aux membres supérieurs en position d'extension latérale ; découvertes a : Vidra, Glina, Gumelniţa, Sultana, Tangîru (pl. I/1-8). 1 I a 2. - Figurines cylindriques représentées aves les mains sur le ventre ou la poitrine, ou bien avec les bras en position d'extension verticale ; trouvées à : Vidra, Căscioare, Pietrele, Glina, Gumelniţa (pl. II;1-4). 1 I a 3. - Figurines cylindriques dont les membres supérieurs ne sont pas indiqué; signalées à : Sultana et Vidra (pl. II/5-7). 1 I b. - Figurines au corps presque plat ou plat, grossièrement modulées. Des exemplaires de ce groupe, en nombre réduit, ont été découverts a : Vidra, Glina, Măgura Jilavei, Gumelniţa, Tangîru (pl. III/1-6). 1 I c. - Figurines au corps en forme de cloche, pourvues d'une robe ample; trouvées à : Gumelniţa, Vidra, Glina, Blejeşti, Pietrele, Petru Rareş (pl. IV, 1-3 ; pl. V/1-2). Parmi les figurines représentées debout, on compte aussi quelques exemplaires masculins trouves à : Blejeşti (pl. VII), Bila et Vidra (pl. VI/1-2). II 2. - Figurines du type "assis", telles que les deux exemplaires de Vidra, dont l'une est assise sur un phallus (pl. VIII/1-2). Des statuettes en position assise ont été découvertes aussi à Gumelniţa (pl. VIII/3--4) et à Sultana (pl. VIII/5). On signale ensuite quelques fragments de figurines : une tète a figure rhomboïdale, provenant de Vidra (pl. IX/4), ainsi que deux exemplaires représentant des pieds (même provenance, pl. IX/2). II. - Les figurines anthropomorphes en os peuvent être, d'après la forme du corps: II a. - Prismatiques : exemplaire trouve à Vidra (pl. X/1), autres découvertes à Căscioare, Glina et Pietrele (pl. Xl/1-2). II. b. - Plates, le corps divise en trois zones par des entailles ; provenance : Pietrele (pl. XII/1-2, pl. IX/2), Sultana, Gumelniţa, Glina (pl. X/4), Tangîru (pl. X/5-6) et Vidra (pl. X/7-9). II c. - "En violon", c'est- à -dire rappelant cet instrument par la forme de leur corps ; exemplaires à Pietrele et à Gumelniţa. III. - Figurines en marbre, représentées dans la R. P. Roumaine, jusqu' à présent, par un seul exemplaire, découvert à Pietrele (pl. XIV). B. - Plastique zoomorphe en terre cuite. Elle se répartit, d'après le sujet, en représentations d'animaux et d'oiseaux. Les animaux sont représentés avec un corps massif (exemplaires trouves a Vidra, (pl. XV /1), ou cylindrique (également de Vidra (pl. XV/2). D'autres statuettes zoomorphes ont été découvertes à Glina (pl. XV/3), Căscioare, Sultana (pl. XV/4-6) et Pietrele. Les statuettes représentant des oiseaux ont des corps de formes variées : rhomboïdale, ovale, plate, ovoïde ; découvertes à Vidra (pl. XV /8), Căscioare (pl. XV /9) et Gumelniţa. C. - Les vases anthropomorphes et zoomorphes ont été découvertes, pour la plupart, à Vidra (pl. XVI/1-2). D. - Les figurines anthropomorphes à perforation verticale et à tète mobile ne sont représentées que par deux exemplaires, trouves a Gumelniţa (pl. XVIII/1-2). Détermination stratigraphique et chronologique des figurines dans le contexte de la civilisation de Gumelniţa Dans les phases anciennes et moyennes de la civilisation de Gumelniţa, c'est-à-dire dans les phases 1 et II, les figurines sont modelées en une pâte de bonne qualité et les représentations sont assez proches de la réalité (pl. IX/1) ; le décor est à incisions blanches et rouges. Au cours de la phase Gumelniţa III, c'est le schématisme, constate dès la phase Gumelniţa II, qui l'emporte. Les exemplaires sont d'une exécution plus grossière et plus négligée (pl. VIII/2-3), à l'exception pourtant de la "déesse de Vidra" (pl. XV/1). Le nombre des figurines zoomorphes est plus élevé dans cette phase que dans les précédentes. Dans la phase Gumelniţa IV les figurines, dont le nombre est d'ailleurs réduit, sont exécutées sans grand soin (exemplaire trouve à Măgura Jilavei, pl. III/4). Origine de la plastique Gumelniţa Tant d'après leur forme (stéatopygie, représentation schématique des bras) que d'après leur décor (incrustations et incisions de tradition Vinca), les figurines en terre cuite de la civilisation de Gumelniţa apparaissent comme un héritage de la civilisation de Boian : La plastique de Gumelniţa atteste également des influences égéo-méditerranéennes: la position des bras en extension verticale, celle des mains serrées sur la poitrine, ainsi que la robe en forme de cloche en constituent autant d'indices. Les figurines anthropomorphes en os sont d'origine locale. Celles au corps prismatique tirent leur origine de la catégorie des figurines cylindriques en terre cuite, alors que celles au corps plat, tout en imitant les prototypes de figurines en marbre égéens, présentent des éléments propres a la plastique en terre cuite, tels que perforations et incisions. Les idoles "en violon" dérivent de même du type égéo-méditerranéennes. L'unique exemplaire en marbre atteste une influence égéo-méditerranéennes dans la représentation du corps, mais on peut lui assigner aussi une origine locale, à savoir dans la civilisation la plus ancienne de la Dobrogea, la civilisation de Hamangia. Signification de la plastique Gumelniţa Cette plastique est liée au culte de la fécondité et de la fertilité qui était certainement pratique à l'époque néolithique. Les figurines anthropomorphes pourraient avoir aussi un but apotropaïque, de conjurer le mal. La rareté des figurines masculines constitue une preuve du râle de simple acolyte joue par l'homme à l'époque néolithique. Pour ce qui est des représentations zoomorphes, les unes présentaient un caractère prophylactique, servant d'amulettes, les autres étaient des ex-voto. Quant à l'augmentation du nombre des figurines zoomorphes dans les niveaux supérieurs par rapport aux niveaux plus anciens, l'auteur la met en relation avec la première grande division sociale du travail accomplie à la fin du néolithique et au début de l'âge du bronze. Les vases anthropomorphes et zoomorphes avaient un rôle culturel. Le décor des figurines, enfin, reproduit tantôt un tatouage, tantôt le costume parte à cette époque.
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Studii şi prelucrări de materiale
  • Vezi publicația: Cercetări arheologice în Bucureşti
  • Anul publicaţiei: 1963
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: I; anul 1963
  • Paginaţia: 271-300
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  8 / 11   >  >|