• Subiect: Après l’abandon de la province par les autorités romaines, dans le bassin de Someş la culture matérielle présente des aspects particuliers mis en évidence par des artefacts et des manifestations des rites. Nous nous arrêtons sur une série d’antiquités qui soulignent les rapports de cette zone avec le l’espace du nord de l’Europe centrale, trouvées principalement à Stupini, dans la Plaine de la Transylvanie. Une première catégorie présente à Stupini sont les éperons, un en bronze, l’autre en fer, liés à une intrusion barbare à l’intérieur de la province romaine. Les mêmes influences ont été constatées à travers deux autres éperons trouvés à Ilişua, un en bronze, type Ginalski E provenant du camp romain et l’autre en fer découvert dans le vicus militaire. Les autres pièces d’origine nordique sur le peigne en fer et la perceuse à poignée large, connues dans l’aire du groupe Dobrodzen. Ces outils s’inscrivent chronologiquement dans la période C3 şi D1, rencontrées dans l’aire Przeworsk, surtout dans son étape finale, représentée par le groupe Dobrodzen, qui met en évidence l’existence d’un horizon qui succède à la culture Tcherniakov qui comprend les découvertes faites à Archiud, Budeşti, Fântânele, Ocniţa et Stupini.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Vezi publicația: Revista Bistriţei
  • Editura: Publicat de: Accent
  • Loc publicare: Cluj-Napoca
  • Anul publicaţiei: 2018
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XXXII; anul 2018
  • Paginaţia: 65-80
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  5 / 19   >  >|