• Subiect: Au cours des fouilles de 2009 dans le camp auxiliaire d’Ilişua (dép. de Bistriţa-Năsăud, Roumanie), en Dacie Porolissensis, dont le nom ancien était Arcobara, a été découvert un vase (10 x 10 cm), sans doute destiné à la consommation du vin. Trouvé dans la retentura sinistra, plus précisément dans la zone des stabula (écuries), il présente un graffite gravé après cuisson (ht. des lettres: entre 0,5 et 1 cm); la lettre qui présente la forme la plus particulière est le D. Il convient de lire, en écriture cursive, PRISCI DVPL, à développer Prisci dupl(icarii). Le sous-officier Priscus, duplicarius dans l’ala I Tungrorum Frontoniana, l’unité auxiliaire stationnée à Ilişua, était donc le propriétaire du vase. D’après le contexte archéologique (trouvailles de deniers, phase du camp de terre), on peut dater cette marque de propriété du second quart du IIe s. ap. J.-C. (ou du milieu du IIe s.), sous le règne d’Hadrien ou d’Antonin le Pieux, le duplicaire étant manifestement un pérégrin. Cet exemple d’écriture cursive sur céramique constitue un témoignage indirect, et d’autant plus précieux, de l’écriture quotidienne sur des supports périssables (tablettes de bois, papyrus, parchemin) dans le milieu militaire.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Vezi publicația: Revista Bistriţei
  • Editura: Publicat de: Accent
  • Loc publicare: Cluj-Napoca
  • Anul publicaţiei: 2012
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XXVI; anul 2012
  • Paginaţia: 49-56
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  5 / 28   >  >|