• Subiect: Ayant pour point de départ une série d’études sociologiques, le présent article constitue une démarche théorique sur le thème de la professionnalisation du clergé grec-catholique de l’archidiocèse d’Alba-Iulia et Făgăraş dans la seconde moitié du XIXe siècle. L’étude suit deux directions : une analyse des principales théories sociales de la professionnalisation élaborées dans l’espace anglo-saxon, soutenue par un débat sur l’application de ces théories dans le cas de la prêtrise roumaine uniate. Prenant en compte les éléments définitoires d’une profession – l’éducation spécialisée, un code de conduite, l’altruisme à l’égard des personnes qui font appel aux spécialistes, un système de confirmation des spécialistes, le prestige social, la récompense financière considérable, l’ascension dans la hiérarchie, le monopole des services offerts et l’autonomie – nous constatons que le clergé présente la plupart des caractères de la professionnalisation. De toute première importance sont les possibles variations qui se font entrevoir comme dans le cas de la composante nationale et confessionnelle, du mariage des prêtres ou des dynasties des prêtres qui mettent en évidence les particularités du procès de professionnalisation du clergé de l’archidiocèse d’Alba-Iulia et Făgăraş.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Vezi publicația: Revista Bistriţei
  • Editura: Publicat de: Accent
  • Loc publicare: Cluj-Napoca
  • Anul publicaţiei: 2013
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XXVII; anul 2013
  • Paginaţia: 176-181
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  15 / 25   >  >|