• Subiect: Des recherches systématiques, des sondages archéologiques ou de simples investigations de surface ont sensiblement augmenté les données complexes pour la connaissance de l'habitat du bassin de Someşul Mare et de l'interfleuve Someş-Mureş, territoire où se trouve à l'heure qu'il est, le département de Bistriţa-Năsăud. Ces données se rapportent aux VIIe - Xe siècles. La restructuration de l'habitat, les modifications enregistrées dans la culture matérielle, à partir du milieu du VIIe siècle sont liées à la dissipation du pouvoir Gépide attestée dans la région par de nombreux vestiges, pendant la période antérieure et la formation de certaines communautés slaves, mais aussi per des processus qui tiennent de l'acculturation et l'ethnogenèse qui entraînent la population autochtone. Connue presque en exclusivité par des découvertes des habitats, la culture matérielle de cette période ne permet pas une chronologie très précise, c'est pourquoi les datations demeurent encore assez vagues, bien qu'on puisse suivre des phases ou des évolutions dans ses aspects.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Secţiunea: STUDII ŞI COMUNICĂRI
  • Vezi publicația: Revista Bistriţei
  • Editura: Accent
  • Loc publicare: Cluj-Napoca
  • Anul publicaţiei: 2000
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XIV; anul 2000; subtitlu: SIMPOZIONUL "VIAŢĂ PUBLICĂ, VIAŢĂ PRIVATĂ ÎN MEDIUL URBAN TRANSILVĂNEAN"
  • Paginaţia: 379-408
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  41 / 42   >  >|