• Subiect: Reprises sur une grande échelle après 30 ans d'interruption, les fouilles archéologiques à Ulpia Traiana Sarmizegetusa, capitale de la Dacie romaine, ont mis en évidence (1973-1974) trois complexes importants : un sanctuaire consacrée à Esculape et à Hygie, le temple de Liber Peter et une nécropole située à l'ouest de la vallée de Draşcov. Le sanctuaire dédié aux divinités de la médicine comprend dans une vaste enceinte cinq temples ou fana appartenant à deux phases de construction au moins. On a découvert dans ce complexe un riche matériel épigraphique, sculptural, céramique et numismatique. Le temple de Liber Pater a un plan romain typique pour les constructions de ce genre (pronaos, nef, cella et trois cubicula). La découverte la plus importante qu’y a été faite est celle d’une inscription attestant la destruction du temple pendant les guerres marcomanes et sa reconstruction partielle par les soins de L. Apuleius Marcus, décurion et questeur de la colonie. On croyait, jusqu’aux fouilles récentes, que la nécropole occidentale de Sarmizegetusa s’arrêtait sur la rive droite de la vallee de Draşcov. Maintenant on a découvert sur la rive gauche un mausolée dont les pièces les plus importantes sont un sarcophage et une paroi d'édicule funéraire représentant une mère avec son nourrisson et le déesse Iuno Lucina. Les sondages effectués dans d'autres endroits de la ville antique ont mis au jour des nombreuses traces d'habitation.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Secţiunea: Comunicări
  • Vezi publicația: Sargetia-Acta Musei Devensis
  • Editura: Tipografia Deva
  • Loc publicare: Deva
  • Anul publicaţiei: 1974-1975
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XI-XII; anul 1974-1975; subtitlu: Acta Musei Devensis
  • Paginaţia: 225-231
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  26 / 76   >  >|