• Subiect: L'auteur y fait quelques réflexions sur l'anthropomorphisme de l'art géto-dacique. Il s'agit de la manière dont la figure humaine est représentée: corps entier (plaque de Săliştea, dép. d'Alba; phalère de Lupu, dép. d'Alba), buste (phalères de Bucarest - Herăstrău), tête (fibules de Coada Malului, dép. de Prahova; Bălăneşti, dép. d'Argeş; Transylvanie - lieu de découverte imprécis). L'image du héros - cavalier est plus significative du point de vue iconographique. Elle se trouve du IVème siècle av.n.e. jusqu'au I-er siècles av.n.e. sur des pièces en argent, or, terre cuite, bronze (environ 15 lieux de découverte au Nord et au Sud du Danube). Généralement le héros - cavalier est représenté à la chasse, comme sur la casque et la cnémide d'Agighiol, dép. de Tulcea ou la fibule - phalère de Surcea, dép. de Covasna. Exception, la représentation sur un vase de Zimnicea, dép. de Teleorman, inspirée du revers des monnaies macedoniennes et la plaque de Polovragi, dép. de Gorj sur laquelle le héros est représenté sans armes, avec deux acolytes. L'image du héros - cavalier se retrouve à l'époque romaine. Le cavalier chasseur de l’art thraco-géto-dacique devient le Cavalier thrace tandis que le cavalier sans attributs, ayant comme accessoires le bonnet phrygien et la chlamyde devient le Cavalier danubien.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Secţiunea: Studii şi articole
  • Vezi publicația: Sargetia-Acta Musei Devensis
  • Editura: Întreprinderea Poligrafică Cluj
  • Loc publicare: Cluj
  • Anul publicaţiei: 1986-1987
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XX; anul 1986-1987; subtitlu: Acta Musei Devensis
  • Paginaţia: 98-105
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  10 / 76   >  >|