• Subiect: Le clergé du département de Mureş aussi que celui des autres départements a appuyé intensément le but de l'unité nationale. L'étude ici présente s'occupe seulement de la période des années 1914-1918. L'entrée de la Roumanie en guerre, à 15 aout 1916, a déterminé les autorités de Budapest à déchaîner une réaction contre toute manifestation au caractère roumain de Transylvanie, leur attention se dirigeant surtout contre le clergé catholique de rite grec qui était non seulement le représentant spirituel des fideles roumains, mais aussi leur dirigeant dans les problèmes politiques, nationales, sociales, économiques et culturels. Au début l'auteur présente les prêtres qui ont été éloignés de leurs paroisses et enfermés dans les prisons d'Hongrie et, puis, à partir de l'automne de l'an 1918, leur apport à la constitution des conseils et des gardes nationales roumaines et les noms des prêtres qui ont dirigé ces organismes politiques. A la fin on présente les noms des prêtres et des archiprêtres qui ont participé en tant que délégués à la Grande Assemblée Nationale d’Alba Iulia et dans le Grand Conseil National Roumain.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Secţiunea: Studii şi articole - Istorie
  • Vezi publicația: Sargetia-Acta Musei Devensis
  • Editura: Astra
  • Loc publicare: Deva
  • Anul publicaţiei: 2001-2002
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XXX; anul 2001-2002; subtitlu: Acta Musei Devensis
  • Paginaţia: 593-598
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  44 / 77   >  >|