• Subiect: Cet essai met en discussion quelques aspects controversés concernant la légende de Saint Jean le Nouveau de Suceava. Ce saint a été martyrisé en 1330 par les Tatares, à Cetatea Albă, ville située au liman du Dniestr. Les reliques de St. Jean ont été déposées par Alexandre le Bon, le prince régnant du Pays de Moldavie, dans la Cathédrale de Suceava, en 1401-1402. P. Şt. Năsturel et d'autres spécialistes contestent tous ces faits, mettant en doute: 1. la paternité de la source hagiographique; 2. la rectitude de localisation de la ville où l’on a martyrisé St. Jean; 3. l'année auquel les reliques du Martyre ont été amenés à Suceava. Au sujet de la paternité de la source, on gardera certain silence, par manque de documentation adéquate. Au sujet de la rectitude de localisation, P. Şt. Năsturel considère que Grégoire (Tsamblak?) a emprunté ses informations à une source grecque et a mal traduit Le Cap Blanc comme Cetatea Albă (La Cité Blanche), ce lieu se trouvant dans le BOCΠOPЬ cimmérien. D'autres adeptes de l'opinion de P. Şt. Năsturel indiquent, sur une carte de XVIIe siècle une Cité Blanche (Ak-Kyrman), en Crimée. Mais les quelques mots de la légende considéré d'origine grecque (parmi lesquels il y en avait qui existaient aussi au slavon) ne semblent par des arguments convaincants pour soutenir l'hypothèse de P. Şt. Năsturel. Le nom commun BOCΠOPЬ n'entre pas en contradiction avec l'emplacement accepté par la majorité des spécialistes et la carte est, elle aussi, une source trop tardive par rapport aux évènements. En ce qui concerne l'année mise en doute, la chronique de Grigore Ureche et les fresques de Bucovine sont des sources postérieures à l'événement et la confusion de Grigore Ureche est reprise par Dimitrie Cantemir. La légende - plus proche de l'événement - et les fouilles archéologiques semblent argumenter la théorie de la plupart des historiens concernant les deux aspects, mentionnés auparavant, de la légende de St. Jean, écrite par Grégoire (Tsamblak?).
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Secţiunea: Istorie
  • Vezi publicația: Memoria Antiquitatis
  • Editura: „Constantin Matasă”
  • Loc publicare: Piatra Neamţ
  • Anul publicaţiei: 2001
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XXII; anul 2001; subtitlu: Acta Musei Petrodavensis
  • Paginaţia: 505-510
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  19 / 42   >  >|