• Subiect: Le but de cet article est de présenter les prospections systématiques réalisées depuis 2004 dans le cadre d’un projet interdisciplinaire sur l’exploitation des sources salées de Moldavie. Ce projet franco-roumain réunissant archéologue, historien, ethnologue, géomaticien, géo-archéologue, paléobotaniste et chimiste s’intéresse aux processus biochimiques, environnementaux et aux contextes sociaux compris dans le long terme, depuis l’anthropisation de ces ressources naturelles, soit dès le plus ancien Néolithique. Il a pour objectif de définir les dynamiques et interactions entre l’Homme et l’eau salée dans une zone particulièrement riche en sources salées, la Moldavie subcarpatique. Cette région présente un contexte actuel d’exploitations encore traditionnelles et de riches données archéologiques dont les plus anciennes exploitations européennes aujourd’hui datées avec certitude de la première moitié du VIe millénaire avant J.-C. Après avoir analysé les eaux exploitées, ou délaissées, et reconstruit l’histoire des milieux environnants, cette recherche souhaite synthétiser et modéliser l’ensemble des résultats préhistoriques comme contemporains, écologiques comme anthropologiques, à l’aide de cet outil commun qu’est le Système d’Information Géographique (SIG). Il permettra de définir des territoires de l’eau et de constituer, un ou plusieurs modèles spatiaux explicatifs des dynamiques d’implantations et d’activités de l’Homme autour de l’eau salée, modèles qui pourront être testés sur d’autres zones et d’autres périodes.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Secţiunea: Materiale şi cercetări arheologice
  • Vezi publicația: Memoria Antiquitatis
  • Editura: „Constantin Matasă”
  • Loc publicare: Piatra Neamţ
  • Anul publicaţiei: 2007
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XXIV; anul 2007; subtitlu: Acta Musei Petrodavensis
  • Paginaţia: 121-190
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  7 / 35   >  >|