• Subiect: Au début de son article, après avoir exposé le problème des plus anciennes découvertes illyriennes sur le territoire de la Roumanie, l'auteur constate qu'au stade actuel des recherches archéologiques dans ce pays on n'est pas encore parvenu à un accord général concernant l'appartenance ethnique de la population hallstattienne du Sud-Ouest de l'Oltenie, à laquelle sont attribuées les nécropoles tumulaires à tombes d'inhumation de Basarabi, Balta Verde et Gogoşu. Il souligne que, pour le reste du territoire de la Roumanie, personne, à l'exception de M. Rusu, n'a soutenu la présence des Illyriens durant le premier âge du fer. On a admis seulement l'existence de quelques objets de caractère illyrien dans le milieu thrace respectif. Dans cette catégorie d'objets de l'Est de la Roumanie, sont inclues par l'auteur: deux fibules en bronze du type à porte-agrafe en forme de "bouclier béotien" découvertes dans une tombe d'inhumation de la nécropole hallstattienne de Trestiana-Bârlad (fig. 1, 1-2); le pied en forme de triangle d'une fibule en fer considérée comme étant de type Glasinac d'un tombeau de la nécropole plane d'inhumation de Stoicani-Galaţi (fig. 2,1) ; ainsi qu'une fibule du même type d'une tombe d'incinération de la nécropole de Choldanechty de la République Moldave de l'URSS (fig. 3,1) . Par l'extension vers le Nord-Est de la civilisation de Basarabi, selon l'opinion de l'auteur, on pourrait expliquer aussi la présence des fibules avec pied triangulaire et deux ressorts des nécropoles de Stoicani et Choldanechty, ainsi que celle du type à pied en forme de "bouclier béotien " de la tombe de Trestiana-Bârlad.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Secţiunea: Studii şi materiale
  • Vezi publicația: Memoria Antiquitatis
  • Editura: Muzeul Judeţean de Istorie Piatra Neamţ
  • Loc publicare: Piatra Neamţ
  • Anul publicaţiei: 1972-1973
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: IV-V; anul 1972-1973; subtitlu: Acta Musei Petrodavensis In Memoriam Constantin Matasă; seria 1972-1973
  • Paginaţia: 83-92, 329-331
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  9 / 29   >  >|