• Subiect: L'introduction du suffrage universel, égal, direct et secret en 1918 a eu comme conséquence l'élargissement considérable du cadre de déroulement de la vie politique en Roumanie. Le nombre des électeurs a augmenté d'environ 100.000 en 1911 jusqu'à 3,5 millions en 1926 et 4,6 millions en 1937. Les options politiques se sont diversifiées: avant 1918, dans le Parlement entraient les représentants de trois ou quatre partis politiques, tandis qu'après l'introduction du suffrage universel le nombre des partis a augmenté, avec certaines fluctuations: 10 en 1919, 12 en 1932, 7 en 1937. Les données concrètes montrent que surtout les grands partis - le Parti National-Liberal et le Parti National-Paysan - avaient de véritables fiefs dans certains départements, les Partis ouvriers dans les grands centres industriels, le Parti Magyar et le Parti Allemand obtenaient des mandates dans les localités où il y avait une population magyare et, respectivement, allemande plus nombreuse. La structure socio-professionnelle de l'Assemblée des Députés et du Senat entre 1922-1932 (années pour lesquelles on dispose de données concrètes) était la suivante : avocats - 35,5%, agriculteurs - 6,5%, professeurs secondaires - 6,2%, propriétaires urbains - 6,1% etc. Il faut remarquer que du Parlement de la Roumanie ont fait partie certains ouvriers (élus sur les listes du Parti Socialiste, du Parti Communiste et du Parti Social-Démocrate), paysans (surtout sur les listes du Parti Paysan), ainsi qu'un grand nombre d'intellectuels d'un authentique prestige interne et international. Le grand nombre des avocats ne doit pas surprendre car plusieurs grands capitalistes (industriels, commerçants, grands propriétaires fonciers, banquiers) se déclaraient "avocats" parce qu'ils étaient licenciés en Droit. Au-delà de la structure sociale telle qu'elle résulte des données statistiques, l'élément décisif d'appréciation est constitué par la position adoptée par les députés et les sénateurs dans leurs discours et dans les votes exprimés. A partir de ce critère, on peut conclure que le Parlement a été la plus importante institution bourgeoise-démocratique dans la Roumanie des années 1919-1937.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Secţiunea: Istorie
  • Vezi publicația: Memoria Antiquitatis
  • Editura: Publicat de: Complexul Muzean Judeţean Neamţ
  • Loc publicare: Piatra Neamţ
  • Anul publicaţiei: 1983-1985
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XV-XVII; anul 1983-1985; subtitlu: Acta Musei Petrodavensis
  • Paginaţia: 191-206
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  13 / 34   >  >|