Note lexicale (I) (Etnografie - toponimie)

  • Subiect: Après on exprime quelques considérations sur la relation chose - parole, aussi sur la nécessité des phénomènes dans leur interdépendance réciproque, l'auteur propose quelques explications pour război „métier à tisser” et les autres termes de ce domaine: vatale, bătătură etc. On discute le nom de lieu *Simiţa, *Sămîţa, *Sîmîţa, *Sămînţa qui conserve le lat. semita „sentier*; la relation a destrăma „effilocher” - a întrema „se retablir”, le thème commun de ces deux termes lat. trama puis la relation de lat. trama et trames. On donne les étymologies des termes régionaux de trame: craşche, crîşcon etc. Ensuite, on démontre que les toponymes de type Bucuru et Mirele n'ont pas toujours une origine anthroponymique, car le nom commun bucur, -ă et mire ont eu autre fois, en dacoromaine aussi, comme en macedoromaine, le sens „beau, belle”, qualificatif conféré aux montagnes, où les bergers trouvaient des pâturages riches. En partant de la remarque de E. Petrovici, selon qui il y a des toponymes qui proviennent d'appellatifs communs qui ont disparu en roumain, mais qui ont y existé autrefois, l'auteur démontre que l'appellatif commun cern, -ă adj. a eu une utilisation plus rependue que aujourd’hui.
  • Limba de redactare: română, franceză
  • Secţiunea: Etnografie
  • Vezi publicația: Tibiscum
  • Editura: Muzeul Judeţean de Etnografie şi Istorie Locală Caransebeş
  • Loc publicare: Caransebeş
  • Anul publicaţiei: 1977
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: II; anul 1977; subtitlu: Studii şi comunicări de etnografie-istorie; seria Etnografie-istorie
  • Paginaţia: 199-208
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  15 / 41   >  >|